Actualidades

PUBLICACIONES  DE  PILAR ( disponibles en : http://dialnet.unirioja.es/servlet/listalibrosporeditor?codigo=3713)

6 - Humor y política en el mundo hispánico contemporáneo, 2006

7 - Humor y sociedad en el mundo hispánico contemporáneo, 2007

8 - Sucesos, guerras, atentados La escritura de la violencia y sus representaciones, 2009

9 - La morfología de la prensa y del impreso: la función expresiva de las formas, Homenaje a Jean-Michel Desvois, 2010

10 - Prensa, política e historia, 2011

11 - Prensa, cultura y sociedad, 2012

12- Las fuentes en la prensa : verdades, rumores y mentiras (I), 2013

13- Las fuentes en la prensa : verdades, rumores y mentiras (II), 2014


CONVOCATORIAS

MANIPULATION ET PROPAGANDE

Appel à communication complet sur le site de la SHF (http://www.hispanistes.org), rubrique « Agenda », date 15/04/2014.

[…] Dans le domaine hispanique, nous proposons d’explorer, depuis le début du XXème siècle et jusqu’à nos jours, l’utilisation par les formes de pouvoir (politique, économique, financier, médiatique…) de ces mécanismes de manipulation et de propagande – ou, du moins, de conditionnement de l’individu -, mis en évidence par  Noam Chomsky et Edward S. Herman (La fabrique de l’opinion publique, Paris, Le serpent à plumes, 2003). Nous aborderons bien entendu les messages véhiculés, les moyens et les stratégies mis en œuvre par les différents régimes. Nous nous intéresserons également à l’évolution possible, indépendamment de l’objet de propagande, des rapports au sein du triptyque Pouvoir-Groupes de pression-Individu.

Les arts narratifs et visuels comme le roman, le théâtre, la chanson, la bande dessinée ou le cinéma peuvent être également un lieu de manipulation et de propagande mais il n’est pas certain que l’on puisse les mettre sur un pied d’égalité avec ce que l’on peut observer dans l’histoire des civilisations, les medias ou en matière économique (le lobbying, la publicité). Ainsi, la notion de propagande en art ne mériterait-elle pas d’être redéfinie de nos jours ? Cela vaut-il aussi pour le cinéma qui relève bien plus de l’industrie que d’une démarche artistique individuelle ?

Nous nous demanderons si la littérature ou toute autre forme d’art peut être encore aujourd’hui au service du pouvoir. Si un artiste peut exercer pleinement son art quand il est à son service ? Mario Vargas Llosa semblait, par exemple, en douter en 2002 dans un article d’ABC intitulé Literatura y poder: debate entre el compromiso político y la libertad creadora: « tengo la impresión de que cuando la literatura pretende servir a la política, se convierte en propaganda, en algo didáctico, pierde espontaneidad y por tanto, creatividad. Sin embargo, también considero que la política es una experiencia central en la vida de los seres humanos »

Enfin, quelle peut être la part d’influence d’un mécène sur la liberté créatrice d’un artiste ?

C’est précisément cette diversité que nous nous proposons d’explorer en questionnant les mécanismes de manipulation (ou de conditionnement) et de propagande aussi bien dans le domaine artistique que dans les domaines historique, culturel, économique, médiatique, éducatif, religieux ou sportif.

Les propositions de communication pourront s’articuler autour des pistes de travail suivantes :

-Mécanismes de manipulation et de propagande : moyens et stratégies mis en œuvre, structure du discours.

-Les messages véhiculés ; les objectifs ; les bénéficiaires.

-Sport et médiatisation : manipulation des masses ; rôle de l’affect, de l’irrationnel, etc.

-Le terme de propagande dans les arts est-il encore opératoire depuis l’effacement des grands récits d’émancipation et depuis la fin de la Guerre Froide ?

-Le citoyen / lecteur / spectateur est-il uniquement une victime ? Peut-il être un complice ?

-Une société peut-elle exister sans un minimum de manipulation de l’Individu par le Pouvoir ? La propagande peut-elle être un élément de stabilisation sociale ?

-La contre-propagande et les contre-pouvoirs.

Les propositions d’article (2500 caractères maximum, espaces compris) devront parvenir avant le 15 avril 2014, à myriam.segura@u-bourgogne.fr, pierre-paul.gregorio@u-bourgogne.fr, benoit.mitaine@u-bourgogne.fr

Langues acceptées : français et espagnol

Sélection des articles : mi-mai 2014

Les articles seront à envoyer avant le 1 octobre 2014 à myriam.segura@u-bourgogne.fr, pierre-paul.gregorio@u-bourgogne.fr, benoit.mitaine@u-bourgogne.fr.




OTRAS JORNADAS

TESIS

Cindy Coignard a soutenu sa Thèse de Doctorat en Études Hispaniques, à l’Université de Parsi 8 Vincennes – Saint-Denis, le 6 décembre 2013, pour laquelle elle a obtenu la mention « Très honorable avec félicitations du jury ».

Le jury était composé de :

Mme Danièle BUSSY GENEVOIS, Directrice, Professeure émérite à l’Université Paris VIII, Vincennes – Saint-Denis.

Mme Zoraida CARANDELL, Professeure à l’Université Parix X, Nanterre.

M. Severiano ROJO HERNÁNDEZ, Professeur à l’Université Aix-Marseille.